Retrouvailles

Veuillez installer le lecteur Real Player pour pouvoir lire les fichiers avec extension .rm

Cliquez ici pour télécharger real

Quelques livres à dévorer...

Henri Laborit a repris ses thèses sur le comportement dans l'ensemble de ses livres de vulgarisation scientifique d'où, au premier abord, un sentiment de redite.

Mais comme un artisan conscienceux, Henri Laborit a remis sur le métier sans cesse son ouvrage pour le préciser, l'affiner. Chacun de ces livres est passionnant.


"L'esprit du grenier", Grasset, 1992

Le livre commence par un formidable dialogue pédagogique entre un biologiste et deux enfants. Puis Henri Laborit fait un remarquable panoramique sur tous ses travaux et thèses qui ont jalonné sa vie pour s'interroger sur les rapports entre la science et la morale. Pour finir un éblouissant exposé de la théorie des quanta. Une merveille!

"La nouvelle grille", Robert Laffont, 1974

Energie, masse et information sont les concepts de base permettant de comprendre l'organisation des systèmes vivants, de la molécule au comportement individuel en situation sociale. Ces concepts permettent d'entrevoir comment fonctionne un système nerveux, de ses formes les plus simples à la plus complexe: le cerveau humain.
C'est une grille interprétative nouvelle qu'Henri Laborit utilise et applique aux problèmes sociologiques, économiques et politiques dans leur évolution historique.
La biologie comble progressivement le fossé profond entre la physique, dont la connaissance a permis à l'Homme de dominer par sa technique le monde inanimé, et le langage, qui a toujours fourni un discours logique et conscient comme alibi à ses comportements.

Les non-scientifiques feront l'effort de s'accrocher aux deux premiers chapitres qui leur sembleront parfois ardus et obscurs.La suite en vaut la chandelle.

Je trouve que c'est le livre dans lequel la base des théories de H. Laborit est la mieux exposée, de la façon la plus globale et synthétique, des origines de l'homme à aujourd'hui.

extrait de l'introduction:

"Conscience, connaissance, imagination, sont les seules caractéristiques de l'espèce humaine. Ce sont celles aussi le plus exceptionnellement employées.Par contre, l'homme entretient de lui une fausse idée qui sous la pelure avantageuse de beaux sentiments et de grandes idées, maintient férocement les dominances. La seule façon d'arracher ces défroques mensongères et d'en démonter les mécanismes et d'en généraliser la connaissance.

La Vérité est une femme nue qui sort d'un puits. Le puits, c'est l'obscure faconde de notre inconscient.

Je dédie ce livre sans pitié à ceux qui souffrent, aux pauvres, aux aliénés, aux prisonniers, aux drogués, aux contestataires, à tous ceux qui ne se sentent pas bien dans leur peau. Mais je le dédie aussi aux nantis, aux honnêtes gens, aux flics, aux candidats à la présidence, aux notables, à tous ceux qui sont sûrs de détenir la vérité, quelle qu'elle soit, de droite comme de gauche, en espérant qu'ils y découvriront au moins les germes de l'incertitude, soeur de l'angoisse, et mère de la créativité."

Henri Laborit

La colombe assassinée, Grasset, 1983

Fort de trente ans de travail interdisciplinaire consacré à la biologie des comportements, Henri Laborit rappelle une double évidence: la violence est d'abord une expression du fonctionnement du système nerveux, lequel n'est compréhensible qu'en décortiquant ses niveaux d'organisations. Mais après avoir étudié la violence chez l'animal puis chez l'homme, il montre, encore, que celle-ci ne se limite pas aux relations interindividuelles. Elle régit aussi les comportements collectifs, dans le groupe, entre les groupes, entre les états.

Dieu ne joue pas aux dés, Grasset, 1987

Comment réunir les fils apparemment épars des trois grandes sciences de cette fin de siècle: l'astrophysique, la physique des particules et la biologie? Comment passer du big bang au développement cellulaire? Qu'est-ce qui relie le vide quantique et les trous noirs? Quels liens existent entre les électrons et l'angoisse?
C'est le formidable pari de ce livre.Henri Laborit invite le lecteur à un fabuleux voyage. Un grand livre humaniste.


Cocktail big boss

A boire en 10-33secondes pour avoir du Bohm au ventre. Mélanger dans un verre plein de vide, dont on aura préalablement démêlé les supercordes:
- 2 quarks charmeurs
- 1 boson excité
- 1 trait de whisky
- 1 zest de rien
- 1 peu de tout
- 2 doigts de cognac

Agiter dans le sens de l'Holomouvement. Chauffer jusqu'à l'élévation de l'âme et goûter le sucré du sacré.

(attention au trou noir)

Les Bosons futés.

(texte remis au professeur Laborit par son équipe du laboratoire lors d'un anniversaire)


L'homme et la ville, Flammarion, 1971

La finalité de toute structure vivante est de maintenir cette strucure: un groupe social représente cette structure vivante d'un certain niveau de complexité. Henri Laborit démontre dans ce livre que la ville est l'un des moyens utilisés par tout groupe social pour maintenir sa structure.L'homme qui, jusqu'à une période récente, n'a découvert que la physique et l'a utilisée pour accroître sa puissance technique permettant la domination de certains individus ou de certains groupes humains sur d'autres (le plus souvent par l'intermédiaire du profit), a utilisé la ville dans ce même but.Tout y fait pour assurer la défense de la propriété des objets, des êtres, des moyens de production, des niveaux hiérarchiques.
La destruction progressive de l'environnement et la disparition de l'espèce humaine auxquelles peut aboutir ce type de comportement de puissance fonderont peut-être la grande crainte qui conduira l'homme à transformer par cela même la finalité des groupes sociaux au seul "profit" de l'espèce humaine.
La participation de la ville à l'ensemble de cette évolution montre que l'urbanisme n'est pas seulement un problème de spécialiste; c'est le problème de la vie humaine dans son ensemble qui est posée.

"Tous les espoirs sont permis à l'Homme, même celui de disparaître."

Jean Rostand
Nouvelles pensées d'un biologiste,
Stock, 1947.

La vie antérieure, Grasset, 1989

Une autobiographie du professeur relatant sa carrière scientifique.